Combien coute une assurance dommage ouvrage ?

Assurance dommage ouvrage

L’assurance dommages ouvrage est obligatoire pour les professionnels et les particuliers qui effectuent des travaux de rénovation, de construction ou encore d’extension. Elle permet au propriétaire d’être indemnisé en cas de dommage grave après livraison des travaux. Le prix de cette garantie peut parfois sembler élevé. Il existe cependant quelques éléments à prendre en compte pour calculer le coût de celle-ci. Le paiement de la cotisation diffère aussi des autres types d’assurance existants. Mais, que couvre exactement cette assurance ? Comment calculer son prix ? Comment se fait le paiement de cette cotisation ? Et comment trouver une garantie moins chère ?

Que couvre une assurance dommage ouvrage ?

L’assurance dommage-ouvrage fonctionne en complément de la garantie décennale lors d’une construction. La souscription est obligatoire pour toute personne qui confie la construction ou la réalisation des travaux par une certaine entreprise de construction. Toutefois, elle permet au propriétaire d’être remboursé rapidement dans le cas où la structure subit des dommages durant 10 ans.

En effet, l’assurance dommages-ouvrage couvre le montant total des travaux essentiels relatif à la remise en état de l’ouvrage. Toutefois, il y a une limite de coût total à prendre en compte. Les dommages peuvent être des vices ou encore des malfaçons qui compromettent à la solidité de la maison ou de l’immeuble. Ce sont les préjudices ayant un certain degré de gravité qui sont couverts par cette assurance. Le coût d’un dommage-ouvrage est alors déterminé selon certains critères essentiels.

Ensuite, elle couvre également les déprédations telles qu’une mauvaise isolation ou l’humidité par exemple. Le bien n’est pas conforme à son usage, il est donc nécessaire d’indemniser le propriétaire. Ainsi, les dommages liés à l’esthétique ainsi qu’un manque d’entretien venant du propriétaire sont totalement exclus de l’assurance dommages. Le risque qui pèse sur le bâtiment va donc être évalué par l’assureur afin de déterminer le prix dommage ouvrage. Les assureurs se basent donc sur plusieurs éléments pour déterminer le prix dommage ouvrage

Comment calculer le coût de l’assurance dommages ouvrage ?

Cette assurance – ouvrage est un contrat très utile afin de protéger le propriétaire de l’ouvrage. Le profil du souscripteur n’impacte que très peu sur le cout même de la garantie. Peu importe que ce soit le maître d’ouvrage ou encore le promoteur immobilier qui souscrit la garantie, le tarif reste le même.

En effet, c’est le montant des travaux qui est le plus déterminant dans le mode de calcul du prix de l’assurance. Il existe en outre quelques éléments essentiels à connaître que les assureurs utilisent pour construire exactement leur proposition de coût dommage ouvrage. Tout d’abord, il y a le type de bâtiment où les travaux sont réalisés, par exemple une maison, appartement, local commercial, immeuble, etc.

Ensuite, la destination de l’ouvrage est une des critères essentiels sur lesquels les assureurs se basent pour déterminer le coût de l’assurance. Il s’agit souvent de connaître si c’est pour un usage personnel, locatif, professionnel ou autre que vous réalisez les travaux. La nature des travaux effectués est également un critère utile à déterminer pour connaître le tarif à payer. Et enfin, il faut connaître le coût des travaux ainsi que le coût global de l’ouvrage. Ces critères déterminent également l’assurance dommages ouvrage prix.

Montant de la cotisation dommage ouvrage

Contrairement aux autres types de contrats d’assurance, le paiement de la cotisation d’assurance dommages ouvrage se fait en une seule fois. Celui-ci est réglé au moment de la souscription notamment avant le début des travaux. La cotisation sera par la suite complétée à l’issue des travaux selon le coût effectif de la construction. C’est pour cela que le coût d’assurance dommage ouvrage peut paraître élevé.

En général, le prix d’assurance dommage ouvrage particulier est compris entre 6 et 7 % du coût de la construction. En cas de réalisation de travaux ayant de faibles montants, il existe donc des formules forfaitaires plus rapides à souscrire que certains assureurs proposent.

Comment payer une assurance dommages ouvrage moins chère ?

En réalité, le taux de sinistralité dans le secteur du BTP est plutôt élevé. Cependant, l’assurance dommage-ouvrage constitue une certaine garantie à risques pour les assureurs. Pour cela, nombreux sont les acteurs assurantiels qui ne proposent plus ce type d’assurance. Il est souvent difficile de négocier le tarif de la garantie à cause du nombre restreint des assureurs qui proposent celle-ci.

Vous pouvez quand même trouver une solution pour payer moins cher sur le prix dommage ouvrage. Vous pouvez faire jouer la concurrence et comparer les propositions. À l’aide d’un comparateur s’assurance en ligne, vous pourrez trouver la meilleure offre avec un tarif abordable. C’est un service garanti sans engagement et sans frais. Il faut en quelque sorte faire établir plusieurs devis par des entreprises différentes. Après cela, il est possible de négocier l’inclusion de certaines garanties facultatives supplémentaires si vous ne pouvez pas avoir une baisse des tarifs.

Quels travaux sont garantis dommages-ouvrage ?
Comment fonctionne la dommage ouvrage ?