Comment réaliser le soubassement d’une maison ?

La fondation est importante à construire avant de faire une maison. Le soubassement d’une maison se pose sur la fondation. Il permet de renforcer la solidité de la maison. Il existe en quelques types. Il y a des critères à prendre en compte avant de réaliser le soubassement d’une maison.

Qu’est-ce que le soubassement ?

Le soubassement d’une maison est un petit mur au-dessous de la maison. Il se situe sur la partie inférieure des murs. Il est la base de la fondation d’une maison. Il est posé sur la fondation de la maison. Le soubassement est un gros travail œuvré. Il tient les murs de façade et les murs porteurs. La maison est plus solide et difficile à détruire. Il est alors nécessaire de bien le faire. Il existe quelques types de soubassements d’une maison. Les types demandent la caractéristique du sol et de la maison. Il est très délicat de réaliser le soubassement d’une maison. Toute une maison en dépend.

Les différents types du soubassement

Avant de réaliser un soubassement d’une maison, il est essentiel de savoir quel type de soubassement doit être fait. Le soubassement de type hérisson est directement posé sur la fondation de la maison. Sa réalisation dépend du type de sol. Il est réalisé sur un sol qui est complètement plat. Le soubassement de type vide sanitaire peut être réalisé sur un sol en pente. Il y a une distance de quelques centimètres entre la fondation et le sol. La maison sera mise à l’abri des inondations et d’infiltration d’eau. Il y a aussi le soubassement de type sous-sol. Il est plus cher que les autres types de soubassements. Il demande aussi plus de travail. Il faut creuser du sol. Il est possible de faire une cave sous la maison. Une pièce supplémentaire peut être construite.

Réaliser le soubassement d’une maison

Il y a des étapes à suivre pour bien parvenir à réaliser le soubassement d’une maison. Il faut faire d’abord le décaissement. Il peut être fait sur l’endroit souhaité. Ensuite, il faut creuser les fouilles. Les bétons doivent y être versés. Il y a un béton de propriété et un béton de fondation ferraillé. Après, le parpaing est levé. Le parpaing sera dressé comme un petit mur en quelques rangs. Il ne doit pas être trop haut. Les poteaux raidisseurs sont mis en place. Les gaines et les tuyaux sont placés à l’endroit décaissé. Il faut couvrir de calcaire pour les creux. Un isolant sera placé. La dalle en béton recouvre le tous.

Maison ancienne : comment estimer le coût des travaux de rénovation avant d’acheter ?
Clôturer sa propriété avec un mur en pierres : des matériaux et des prix variés