Concrétiser son projet de construction de maison

construction de maison

Être propriétaire d’un immeuble fait partie des ambitions de nombreuses personnes. Pour atteindre ce but, deux possibilités s’offrent aux particuliers. Ces derniers peuvent y parvenir soit par l’achat d’une propriété déjà construite, soit par la construction d’une nouvelle maison. Il est essentiel de garder en tête que la réalisation d’un nouveau bâtiment est un projet de grande ampleur. De ce fait, il est important de ne négliger aucune étape. La nécessité de passer par de nombreuses phases est bien réelle avant d’aboutir au moment de la remise des clés.

L’élaboration du budget et choix du terrain

 Se fixer un objectif clair pour faire construire sa maison est essentiel afin de ne pas se lancer dans l’inconnu et risquer de biaiser le projet. Il s’agit de définir scrupuleusement chaque étape et ainsi éviter les problèmes au fil de la réalisation. Pour faire construire une maison individuelle, il faut bien évidemment être en possession d’une certaine somme d’argent. Le montant de départ peut être acquis en économisant une partie des revenus personnels. Toutefois, il existe différentes sortes de financement pour rassembler l’argent nécessaire. Il est, par exemple, possible d’envisager de faire un prêt auprès de la banque. Il est important de noter que l’élaboration d’un plan de financement est essentielle pour le contrôle et la prévision des montants à allouer aux différentes dépenses du projet, notamment sur le choix de l’entrepreneur à retenir.

Celles-ci regroupent, de base, les assurances, les taxes, les honoraires du notaire, la viabilisation et la construction du projet. L’étape suivante consiste à trouver un terrain qui réponde aux demandes pour y faire construire votre maison. Le plus important à retenir est que le terrain soit compatible avec le genre de bâtiments choisi. Cela comprend l’espace disponible, l’entourage, la sécurité, l’environnement, la végétation… Après avoir trouvé et acheté le terrain qui répond à tous les besoins de la démarche, il est maintenant temps de passer aux préparations. C’est-à-dire, les travaux de terrassement et de viabilisation.

Signature du contrat et l’obtention du permis de construire

 Cette phase commence par le choix des constructeurs de maisons, qui vont prendre en main la construction de votre maison. Les méthodes peuvent différer selon les constructeurs de maisons individuelles, mais les démarches pour la réalisation restent les mêmes. La satisfaction des attentes s’exprime par l’aptitude à répondre aux besoins et à atteindre les objectifs fixés, d’où l’importance du choix du constructeur de maison. Les tâches de ce dernier comprend notamment la conception les plans de la future maison, le fond prévu pour la réalisation des mains-d’œuvre de construction et la livraison des matériaux de construction.

Après cela, les deux parties pourront choisir la méthode de construction avant d’accomplir la signature du contrat. Néanmoins, avant toute construction, l’obtention d’un permis de construire est indispensable. Pour cela, les autorités procèderont à une vérification des plans afin de déterminer s’ils sont règlementaires et conformes aux rigueurs de l’urbanisme. Ainsi, une demande doit être déposée auprès de la mairie. Une fois toutes ces étapes franchies, la construction de la maison peut commencer.

Place à l’édification de l’immeuble

Une fois les préparations en amont terminées, la concrétisation du projet de construction peut être engagée. Selon le choix de service des constructeurs de maison, soumis auprès de l’entreprise de construction, celle-ci pourra prendre en charge la totalité ou une partie de l’ouvrage. Quoi qu’il en soit, les travaux seront réalisés en plusieurs étapes. Ainsi, si le terrain choisi n’est pas immédiatement constructible, il faudra dans un premier temps opérer un terrassement. L’entrepreneur effectuera une étude de l’espace afin de déterminer les actions et le matériel nécessaires pour en assurer la viabilité et la pérennité de l’édifice. Puis, aux termes du bornage et du remblai, le gros œuvre pourra débuter.

Premièrement, il sera question de poser les fondations. Deuxièmement, les ouvriers pourront engager l’élévation des murs avant de s’atteler à la couverture. Il s’agit là des basiques du gros œuvre, en construction de maisons individuelles. Aussi est-il important de s’assurer que l’entrepreneur a une parfaite maîtrise de toutes ces phases. Enfin, pour ce qui est du confort de la demeure, celle-ci dépendra de la rigueur dans l’exécution du second œuvre qui regroupe tous travaux de finition comme le revêtement, la plomberie ou encore l’électricité. 

La remise de la clé de la maison aux propriétaires

La fin de la réalisation des travaux de construction est marquée par la remise de clé aux propriétaires. Ici, ces derniers devront vérifier scrupuleusement l’édifice tout entier au risque de passer à côté d’un défaut de construction ou d’un ouvrage qui n’a pas été réalisé selon les termes du contrat. En effet, s’il a été constaté un quelconque manquement, il est recommandé de le signaler à l’entrepreneur dans un délai maximum de huit jours à compter de la réception de la clé. Si tout est en ordre, le professionnel en construction de maisons individuelles devra accompagner les nouveaux propriétaires dans la réalisation de la procédure de clôture du chantier auprès des autorités compétentes. 

Choisir une solution logicielle de devis bâtiment
Trouver les meilleures offres de maisons plain-pied en ligne