Construire une terrasse en dalles soi-même : quelques conseils

Une terrasse est l’endroit idéal pour se détendre, car c’est le mélange parfait de l’intérieur et de l’extérieur. Surtout en été, vous pouvez utiliser votre propre terrasse pour faire un barbecue et célébrer en famille et entre amis. Avant de construire une terrasse en dalles soi-même, vous devez inclure divers aspects dans votre planification.

Aménagement du sol

L’aménagement votre terrasse commence toujours par déterminer les dimensions. D’abord, vous devez limiter le terrain. Quand vous plantez vos piqués, prenez les mesures exactes que vous avez besoin et rajoutez-y 20 à 30 cm d’espace pour pouvoir travailler plus proprement. Lorsque vous creusez, vous devez tendre une corde d’un piquet à l’autre. La profondeur d’une terrasse est déterminée par la hauteur de votre revêtement de sol et la hauteur de la fondation. Celle-ci doit être de 15 cm au minimum. Vous devez également tenir compte d’une évacuation correcte de l’eau. C’est pourquoi, il est recommandé de prévoir dans l’aller une inclinaison de 1 à 2 cm par m vers la rue.

La fondation

Après avoir causé votre support à la bonne profondeur, vous pouvez placer les fondations. En fonction de la fondation que vous choisissez, une couche de sable stabilisé peut être intercalée pour construire une terrasse en dalles soi-même. Dans le cas d’une lourde sollicitation ou d’un support instable, il vaut mieux placer d’abord une sous-fondation drainante de 15 cm d’épaisseur au minimum. Vous évitez ainsi que votre terrasse où l’aller s’affaisse. Il est important qu’elle soit bien drainante et bien damée. En dessous et au-dessus de la sous-fondation peut également placer une toile anti-racine. Généralement, la fondation est constituée de sable stabilisé parce que celui-ci est stable, drainant et aisément déposé. Pour le préparer vous-même, vous mélangez des parts identiques de sable et de ciment. Mais vous pouvez aussi acheter un produit prêt à l’emploi et il vous suffit alors d’ajouter de l’eau. Après la première couche, vous devez placer des treilles d’armature pour une stabilité accrue. La deuxième couche sert à stabiliser, il doit donc arriver jusqu’au-dessus de la bordure. Après avoir damé le béton, couvrez-le d’un film en plastique et laisse reposer.

Le revêtement

Pour construire une terrasse en dalles soi-même, la méthode du travail dépend du type de sol. Vous devez éliminer l’excédent par la suite avec une règle à lisser. Pour cela, il faut tendre une corde à différents endroits, avec à chaque fois une distance plus courte que la longueur de la règle à lisser. La couche de pause en stabilisé est à présent prête. Il ne doit pas passer à la plaque vibrante, car il ne faut pas qu’il soit dur. Commencez immédiatement à poser les pavés.

Maison ancienne : comment estimer le coût des travaux de rénovation avant d’acheter ?
Clôturer sa propriété avec un mur en pierres : des matériaux et des prix variés