Guide en ligne sur la réglementation RE 2020 et la promotion immobilière

réglementation RE 2020

Concernant les constructions neuves, la règlementation RE 2020 a pour but de favoriser le bon respect de l’environnement. Elle vient remplacer la norme RT2012. Le dispositif entrera en vigueur en 2022 et introduira des règles strictes. En tout cas, ses enjeux permettent de réduire l’effet de serre et de rendre l’habitation économique.

La diminution de l’empreinte carbone et la promotion immobilière

Allant de pair avec la promotion immobilière, la Règlementation Environnementale RE 2020 préconise des règlementations strictes sur la réalisation des programmes immobiliers neufs en France. Ces normes visent à préserver l’environnement via un ensemble de mesures relevant de la transition énergétique instaurée depuis 2015. Le système encourage la construction d’habitations écologiques émettant peu de CO2. Ces logements font référence aux bâtiments à énergie positive Bepos. Afin de récompenser les logements exemplaires, un nouveau label E+C- sera bientôt lancé. En tout cas, les promoteurs et investisseurs n’ont pas besoin de paniquer pour l’instant. La RE 2020 n’est pas applicable dans l’immédiat. Elle ne prendra effet qu’à partir de 2022. Une reconduction serait même envisageable en fonction du type de construction. Pour plus d’explication, un calendrier de mise en application allant jusqu’à 2023 sera dressé. Les investisseurs peuvent confier leur projet à un professionnel reconnu pour une acquisition dans le neuf à l’aune du nouveau dispositif. Les spécialistes ici proposent un accompagnement sur-mesure pour chacun de ses clients.

Le remplacement progressif du gaz

Favorisant l’hygiène et l’exploitation des ressources saines, le dispositif a pour objectif d’atteindre la neutralité carbone dans les résidences individuelles. Il encourage les propriétaires de maisons neuves à abandonner progressivement le gaz en matière de chauffage. Ce combustible est réputé polluant. La RE incite les citoyens à utiliser des matériaux écologiques comme le bois. Les ressources propres limitent fortement l’émission de gaz à effet de serre. Souhaitant une avancée optimisée, la RE 2020 prohibe le chauffage au gaz dans l’ensemble des logements neufs à compter de 2024. Le combustible sera remplacé par des solutions saines et innovantes comme les systèmes hybrides, les pompes à chaleur ainsi que le chauffage par production d’électricité photovoltaïque.

La mise en avant des matières bio

La RE 2020 met en avant les matières écologiques par le calcul du cycle de vie des matériaux. Elle privilégie les isolants propres comme le liège, le chanvre, la cellulose et les fibres de bois. Les constructeurs mettront au premier rang les parquets, bardages et lambris en bois. Le but est de réduire petit à petit les émissions de carbone et d’atteindre une baisse significative de l’empreinte carbone entre 30 et 40 % d’ici 2030. Suivies par les bâtiments collectifs et le secteur tertiaire, les habitations individuelles seront les premiers concernés par cette tendance de vie. La RE 2020 introduit progressivement le confort d’été dans les logements des particuliers. Un nouvel indicateur en degré par heure estimera le besoin de rafraîchissement des occupants afin d’optimiser la ventilation dans les maisons. Gage de convivialité, le dispositif a un double enjeu de performance énergétique et d’exemplarité environnementale pour les futurs bâtiments. Demandant un surcoût d’environ 10 % par rapport à la règlementation actuelle, la RE 2020 réduira l’empreinte carbone en immobilier neuf.

Concrétiser son projet de construction de maison
Guérite modulaire : conception et installation