Les apports du Contrôle Technique BIM Compatible

Contrôle Technique BIM Compatible

Comme beaucoup d’autres secteurs, le bâtiment a subi d’importantes mutations, suite à l’émergence du numérique. C’est notamment le cas avec la maquette numérique bim, un outil collaboratif ayant pour objectif de mieux organiser le travail sur un chantier, de la conception à la réception, en passant par le contrôle technique. Ainsi, pour avoir un aperçu des impacts que cette technologie peut avoir sur un projet immobilier, découvrez d’abord, qu’est ce que le BIM ?

En quoi consiste le BIM ?

Le BIM ou « Building Information Modeling » désigne une méthode de travail qui s’inscrit dans le cadre de la transition numérique du bâtiment, et qui s’appuie sur un système de centralisation de données. En pratique, cette démarche implique la création d’une maquette numérique rassemblant les informations relatives à un projet immobilier, en occurrence la conception du plan, le fonctionnement, et même, la démolition. Beaucoup plus qu’un simple logiciel de modélisation 3D, cette représentation visuelle des caractéristiques techniques du bâtiment (matériaux, isolation, équipements, etc.) permet une analyse structurelle détaillée. Outre le fait de mieux sécuriser le chantier, elle est aussi considérée comme le meilleur moyen de garantir le respect des normes en vigueur. D’un autre côté, la maquette numérique BIM est l’outil idéal pour optimiser la performance énergétique d’une construction, grâce à la gestion centralisée des données d’exploitation. Elle facilite, par exemple, les activités d’entretien, de réaménagement ou de réhabilitation. Avec les nombreuses innovations qu’elle apporte, cette solution s’adapte ainsi à tout type d’infrastructure, et ce, peu importe ses dimensions.

Le BIM : un dispositif dédié à l’automatisation du contrôle technique

Le principal avantage du controle technique bim compatible est, sans doute, sa capacité à offrir une meilleure compréhension de tous les aspects d’un projet immobilier. Avec cette technologie, il devient plus facile, au moment du contrôle technique, de localiser les éventuels points de non-conformités et les incohérences. D’ailleurs, les correctifs peuvent être appliqués en temps réel, à travers l’envoi de commentaires et d’annotations directement dans la maquette. Grâce à plusieurs fonctionnalités intégrées, cette solution permet donc une bonne évaluation des risques, en plus de la possibilité d’apporter des recommandations. En s’appuyant sur ce support numérique, le maître d’œuvre peut contrôler ses plans, pour s’assurer de la maîtrise technique de son chantier. Durant la phase de réalisation, le controle technique bim est considéré comme un support logistique de taille, puisque la modélisation des informations collectées améliore la qualité du suivi. Une fois la construction achevée, ce dispositif joue encore un rôle important en ce qui concerne l’exploitation (solidité, accessibilité, sécurité, etc.), et contribue à l’optimisation du confort des usagers.

Un outil de travail intelligent et collaboratif

Au-delà de l’expertise technique qu’il apporte, il faut savoir que l’utilisation d’un logiciel bim simplifie la communication entre les différents intervenants d’un projet immobilier (architecte, promoteur, bureau d’études, etc.). En plus de fluidifier les échanges d’informations, il garantit une meilleure assistance, grâce à un suivi régulier. En ayant recours à cet outil collaboratif, le constructeur pourra, par exemple, réaliser une intervention ciblée, rien qu’en se basant sur les données et les avis formalisés sur la maquette. De même, cela lui permettra de mieux s’adapter aux contraintes liées à l’exécution, et prévenir les aléas techniques. Outre le gain de temps, ce travail en réseau apparaît donc comme un excellent moyen de réduire les coûts, sans pour autant négliger la qualité de la prestation. En faisant appel à un professionnel expérimenté, l’accompagnement ne se limite pas seulement à la construction proprement dite, mais s’étend à d’autres aspects du projet. Il en est ainsi de l’accomplissement des démarches administratives, le choix d’un artisan qualifié, ou encore, la mise en relation avec une compagnie d’assurance fiable.

Offres publics : effectuer une veille permanente
Confier son chantier à une agence de rénovation