Signalisation et balisage de chantier : commander du matériel en ligne

balisage de chantier

Les panneaux de signalisation ont 4 objectifs comme  signal de danger, signal, guide et intersection de signal. Ils sont d’une grande importance. Car, ils peuvent informer et guider les piétons et les conducteurs. Un signe doit être reconnu dès qu’il est détecté pour pouvoir être rapidement compris. Pour faciliter cette identification, vous devez utiliser trois formes simples comme le cercle, triangle et carré. Vous devez ajouter de la couleur à ces formes pour affiner leur signification.

Commander selon son utilisation

Un cône de signalisation ou Lübeck est un dispositif de signalisation temporaire qui est blanc et orange ou blanc et rouge. Appelé de type K5a, il est principalement utilisé à proximité des chantiers de construction ou des sites d’accidents. Il est généralement configuré pour sécuriser ou empêcher les utilisateurs d’accéder à la zone où le travail est en cours. Par conséquent, il peut aider à délimiter les obstacles et à identifier les contournements : il s’agit d’un signal de position. Cet appareil est soumis à la norme NF EN 13422 relative aux dispositifs de signalisation de chantier et d’avertissement mobiles et flexibles, aux signaux mobiles temporaires et aux cônes et cylindres. Cette norme spécifie les exigences attendues en matière de visibilité et de résistance physique. Comme tout dispositif de signalisation temporaire, ce dispositif doit être adapté au type de chemin, à la visibilité, au volume de trafic et à la nature des travaux. Elle doit également correspondre à la signalétique permanente et surtout ne pas entrer en conflit avec elle. Les enseignes temporaires doivent également avoir une certaine fiabilité pour être respectées par les utilisateurs, elles doivent être précises, conformes au planning de l’ouvrage et enlevées dès que les travaux sont terminés. Enfin, la barrière de chantier doit être clair, et donc en bon état et soigneusement installé.

Commander des signalisations de chantier adapté

Le balisage de chantier ne convient que pour un usage quotidien. Ce sont les modèles les moins réfléchissants. Ils ne peuvent être utilisés que pendant la journée et uniquement sur les voies privées. Pour une utilisation quotidienne, en agglomération ou hors agglomération, des graphiques du type de bande de sérigraphie ou de bande rétro réfléchissante avec une sphère de verre sont recommandés. Le poids des gros cônes leur permet de ne pas bouger par mauvais temps. Leurs poids leur permettent une bonne endurance aux vents et au véhicule lourd afin d’empêcher tout risque de marquage incorrect d’une zone restreinte. De par leur forme, les cônes routiers torsadés offrent également une bonne résistance au vent et permettent l’ajout de bobines de ruban pour mieux définir l’obstacle : la présence de rubans rouges et blancs ou jaunes et noirs permet d’indiquer le danger à éviter. Certains appareils ont une réflectivité élevée qui leur permet d’être vus la nuit. Pour une utilisation nocturne en agglomération ou hors agglomération, il est recommandé d’utiliser des appareils HI et Classe 2. Ils ont une force rétro réfléchissante plus importante, ce qui leur permet de mieux voir. Ce sont ceux qui offrent la meilleure visibilité.

Commander selon la taille de cône de signalisation

La longueur d’une signalisation de chantier varie généralement entre 500 et 1000 mm. Plus la distance de visualisation souhaitée est grande, plus elle doit être élevée. Les cônes d’une hauteur de 500 mm conviennent pour une utilisation dans les zones résidentielles ainsi que sur les routes à faible ou moyen trafic. Sa dimension favorise leur distinction à une distance suffisamment éloignée et facilement transportable. Les cônes Lübeck de 750 mm de haut sont les dimensions les plus courantes et les dimensions minimales autorisées pour une utilisation sur autoroute. Il convient également à une utilisation routière dans les zones rurales, car sa plus grande taille est visible de loin. Ils peuvent aussi être utilisés sur un chantier de construction. Les cônes de 1000 mm de haut sont les plus grandes tailles disponibles. Leurs grandes tailles leur permettent d’être vus à une distance considérable, ce qui les rend particulièrement adaptés à une utilisation sur autoroute. Comme il s’agit d’appareils plus lourds et donc moins facilement portables, ils sont utiles, par exemple, pour signaler un danger permanent pour un fonctionnement à long terme.

Position des cônes de chantier

Le cône de signalisation de chantier doit être placé en position inclinée sur la voie devant les obstacles à avertir. Il doit être perceptible dans l’axe de la ligne, mais doivent également être visibles de n’importe quelle intersection et donc perpendiculaires à la ligne. Sur une route à double sens, il doit être placé à 15 mètres devant l’ouvrage. Lorsque des travaux ont lieu sur un chemin privé, des blocs de roche doivent être placés à 30 mètres devant la zone à éviter. Les cônes de Lübeck doivent être positionnés de manière à réaliser un chemin autour d’un obstacle ou d’un endroit interdit. Ils doivent être positionnés à une distance suffisante de l’obstacle pour permettre un mouvement en toute sécurité. Si l’obstacle est long, il est conseillé de placer de nombreuse barrière de chantier le long de l’obstacle, mais ne surchargez pas la route. Dans certains endroits, en particulier lorsque la vitesse de circulation est élevée, comme à l’extérieur des zones de construction, il est nécessaire de compléter l’utilisation des blocs de construction par d’autres dispositifs de signalisation temporaires.

Faire construire la villa de ses rêves dans le Var
Travaux électriques : conseils pour acheter du matériel de qualité